Cette maladie héréditaire augmente la probabilité de cancer du côlon et du rectum avec 50 % de probabilités d'être transmise.

Entre 2 % et 7 % des cancers du côlon et du rectum diagnostiqués proviennent de patients atteints du Syndrome de Lynch, une maladie causée par la mutation de certains gènes. Notre unité a réalisé le premier transfert d'un embryon sain en Gipuzkoa garantissant ainsi une grossesse exempte de ce syndrome. Il s'agit du second cas au Pays Basque.

Non seulement cette maladie augmente les probabilités d'avoir un cancer colorectal, mais elle réduit également de 20 ans l'âge d'apparition chez les personnes atteintes, d'une moyenne de 64 ans à 44 ans. La probabilité de transfert du Syndrome de Lynch est de 50 %, ce qui ne signifie pas nécessairement son développement chez l'individu qui en a hérité. Cependant, le risque de pouvoir en souffrir existe. Ce transfert a été rendu possible grâce à la technique du Diagnostic Génétique Préimplantatoire (DGP), qui permet de sélectionner les embryons exempts de mutation pour mettre fin à la transmission de la maladie héréditaire et prévenir sa possible apparition.

La Procréation Médicalement Assistée, son rôle dans les différents domaines de la procréation

Une Unité de Procréation Médicalement Assistée, même si elle est associée à des problèmes d'infertilité, est un domaine de la médecine qui couvre un champ beaucoup plus large. Avec des progrès constants dans la recherche, en particulier dans le domaine de la génétique, la procréation médicalement assistée aide, non seulement des personnes ayant des difficultés à avoir des enfants, mais également des patients qui n'en ont pas ; comme c’est le cas des patients atteints de maladies héréditaires.

Depuis notre ouverture en juillet 2015, nous nous sommes fortement engagés à offrir les dernières techniques de Procréation Médicalement Assistée. Notre emplacement dans le centre Onkologikoa n’est pas un hasard. Ici, nous fournissons des services de préservation de la fertilité aux patients atteints d’un cancer qui vont subir une chimiothérapie ou une radiothérapie, des traitements qui peuvent mettre en danger leur fertilité future.

Avec la dernière technologie dans nos installations et une équipe médicale d'experts, nous sommes devenus le premier centre à transférer un embryon sain d'un futur bébé qui naîtra sans le Syndrome de Lynch.

Accueil, Nouvelles, Procréation Médicalement Assistée

Nouvelles