Une grossesse partagée

sam-manns-378189-unsplash

La méthode ROPA ou Maternité Partagée représente la meilleure option pour les couples de femmes qui veulent participer à la gestation de leur bébé.

Auparavant, la procréation médicalement assistée ne prévoyait pas de traitements capables de répondre aux besoins d'une société évoluée. La conception était comprise comme un processus exclusivement réservé aux couples homme-femme. Aujourd'hui, de nouveaux modèles de famille ont émergé et il nous revient d’apporter des réponses aux personnes qui rêvent d'être mère ou père et de créer leur famille.

Aujourd'hui, la PMA permet à deux femmes d'être mères à part entière et de participer à la grossesse grâce à la méthode ROPA (réception d'ovocytes de la partenaire), également appelée Maternité Partagée. Comme son nom l'indique, cette technique permet aux deux femmes d'un couple de participer au traitement de PMA, l'une se soumettant à la stimulation ovarienne pour apporter les ovocytes et l'autre recevant l'embryon pour mener la grossesse à bien et mettre l'enfant au monde.

Cette technique découle en quelque sorte du don d'ovules entre femmes, technique qui, en Espagne, doit être appliquée sous anonymat. Toutefois, non seulement la PMA apporte une réponse à une demande en forte croissance. Mais une évolution légale s'est également produite, puisque la loi espagnole sur la Procréation Médicalement Assistée 14/2006 reconnaît spécifiquement que les deux mères sont génitrices de l'enfant mis au monde par cette méthode.

Comment le traitement se déroule-t-il ?

Tout commence par une stimulation ovarienne chez la mère donneuse. Après 10-12 jours de stimulation, on procède à la ponction ovarienne pour extraire les ovocytes qui sont ensuite fécondés en laboratoire avec du sperme de donneur pour obtenir les embryons. Dans ce cas, l'anonymat du donneur est garanti et ses coordonnées restent totalement confidentielles.

Après 5 jours de développement embryonnaire, au stade blastocyste, le meilleur embryon est transféré dans l'utérus de la mère receveuse. Pour favoriser l'implantation de l'embryon, l'endomètre de la receveuse est préparé par la prise d'œstrogènes et de progestérone. Ainsi, les deux femmes sont parties prenantes de ce moment particulier de la gestation et de la grossesse.

De plus en plus demandée par les femmes, la méthode ROPA est un excellent exemple d'évolution conjointe de la science et de la législation afin de répondre aux nouvelles aspirations de la société.